Interview couture: Rencontre avec Barbara et Le Patron de mes rêves

Le Patron de mes Rêves, ça ferait un bon titre de livre rose! Mais ne vous y trompez pas, nous parlons bien d'un blog couture. Barbara, c'est un peu ma star à moi car elle a réalisé mon rêve: créer sa propre garde-robe sur mesure et la coudre soi-même de A à Z. La classe! Son métier maintenant, c'est de vous apprendre à patronner facilement grâce à une méthode qu'elle a mis au point elle-même pour simplifier le patronnage des vêtements. Car il faut bien l'avouer, adapter ou créer de A à Z nos propres patrons de couture, on en rêve toutes! Mais il est compliqué de se lancer seule, voire impossible sans prendre de cours. Vous verrez, Barbara démystifie le patronnage, vous apprend facilement les bases et vous permet ensuite de vous lancer. Elle anime en ligne ou en présentiel dans des magasins de tissus des cours de patronnage, et notamment des cours thématiques: créer un patron de jupe, ou coudre un t-shirt. Sur son site, vous trouverez aussi des patrons gratuits et beaucoup de conseils. 

Cette interview est la première d'une série de portraits des personnalités qui font la couture. Qu'il s'agisse de créatrices de vêtements ou d'accessoires, de bloggeuses couture ou de créatrices de patrons, et même de créatrices de tissus ! 

barbara crée des patrons de couture

Place à notre rencontre avec la pétillante et toujours souriante Barbara Dupret, dont vous avez certainement vu la blonde chevelure sur Instagram!

Alors, qui se cache derrière ta marque ?


Derrière le patron de mes rêves se cache bien plus que du patronnage, j'aimerais pouvoir complètement changer le monde de la mode et participer à l'abolition de l'esclavage dans la mode. C'est un projet ambitieux mais je crois en la force des femmes et particulièrement des couturières !


Pourquoi as-tu choisi ce nom?

Ce nom ne m'est pas venu tout de suite mais une fois que je l'ai trouvé il a été validé par mon entourage donc j'ai foncé. J'ai trouvé le nom car je voulais avec ce projet : rêver et faire rêver. Je voulais également devenir mon propre patron. La liberté est une de mes valeurs les plus importantes.


Raconte-nous un peu ton parcours!

Mon parcours d'étude ne me guidait pas du tout vers la couture. Petite j'ai toujours été passionnée par les activités manuelles et j'ai toujours voulu participer à un grand projet : dessiner des BD, faire des découvertes archéologiques, scientifiques… Je suis passionnée par la nature, la vie sur Terre et je me suis orientée vers la biologie. J'ai fait 8 ans d'études en biologie, j'ai obtenu mon doctorat mais à l'approche de mes 25 ans j'ai senti que je n'étais pas sur le bon chemin. J'ai essayé de continuer à avancer dans ce que j'avais commencé mais ça ne collait pas. Je voulais un métier plus en alignement avec mes valeurs d'éthique et d'écologie. J'ai pris du temps pour moi et j'ai découvert la couture puis le patronnage ! J'y ai vu la solution à mes besoins en vêtement éthique et écologique. Et j'ai voulu l'enseigner.


Qu'est-ce qui t'a motivé à lancer ta marque?

J'étais une accro du shopping avec des valeurs d'éthique et d'écologie mais plus je m'éduquais plus ça devenait difficile de lier les 2. Je me suis dit que la meilleure solution c'était de créer moi même mon vêtement.


 Tu faisais quoi avant ?

Chercheur dans la cancérologie.


Quel est ton rapport à l'écologie? Pourquoi est-ce important pour toi?

L'écologie est importante pour moi car je souhaite maintenir en vie la nature dans laquelle ont a la chance de vivre et aussi être en bonne santé. Car je pense que la nature (l'ensemble des espèces végétales et animales) sera plus résistante que l'être humain en cas de changement écologique.


Quelle est ta marque préférée de tissus?

Bizarrement je n'ai pas de marque de tissu préférée, je n'ai jamais vraiment fait attention aux marques de tissu mais plus aux boutiques qui les vendent et les valeurs qu'elles ont.


 Ton patron coup de cœur?

Mon patron coup de cœur est la robe à volant que j'ai faite en 2019. J'adore la porter.


Quelle est la matière que tu préfères coudre ?

Je pense que c'est le lin. J'adore cette matière.


Celle que tu redoutes ?

Je redoute surtout les matières de mauvaise qualité qui me font perdre mon temps et ma patience.


 Il y avait un truc qui te faisait peur en couture ?

J'avoue que j'ai toujours vu grand et j'ai toujours voulu apprendre plus. Sinon je dirais les finitions à la main. Je préfère les projets où tout est fait à la machine.


 Quel est ton plus grand ratage en couture ?

J'ai pas mal d'histoires à raconter mais je pense à ma toute première robe. J'avais choisi le combo : un patron avec de nombreuses pièces, une doublure et un textile qui glisse !


 Comment t'es tu formée ? Ou as-tu appris à coudre et à patronner ?

J'ai appris à coudre dans une mercerie de la métropole Lilloise qui a malheureusement fermé et j'ai appris à patronner au tout début avec une formation de styliste modéliste que j'ai suivi à distance.


Un conseil pour les apprenti(e)s couturièr(e)s qui voudraient se lancer dans le patronnage?

Commencer simple et petit.


 C'est quoi le plus difficile dans le patronnage ?

C'est de prendre le temps d'apprendre et d'oser


 Qu'est-ce que tu aimes dans le patronnage ?

La précision, la logique, la décomposition, la liberté que ça me donne dans mes créations.


Est-ce que tu arrives à vivre de ton activité?

Non pas encore, pour l'instant je réinvestis tout ce que l'entreprise gagne dans du meilleur matériel pour filmer et pour la plateforme à laquelle mes élèves ont accès avec leur coaching ou leurs ateliers.


Barbara dans une tenue cousu main avec nos tissus

C'est quoi une journée type dans ton travail ?

J'essaie de trouver un équilibre entre travail productif et créativité, je n'ai pas encore trouvé ce qui me correspond à 100%. Pour l'instant, le matin je le consacre à répondre aux mails, l'administratif, apprendre de nouvelles choses sur entrepreneuriat, la mode, l'écologie… Le début d'après-midi je réponds sur instagram aux messages, l'après-midi je crée des patrons, du contenu, les documents pour mes élèves et le soir je publie sur instagram si c'est au programme. Si je suis bloqué j'ai mon chat pour me rappeler de me détendre ou je sors marcher et j'observe la nature !


C'est quoi le plus difficile au quotidien?

Le plus difficile est pour moi de savoir mettre des limites dans mon travail, j'ai une grande vision pour Le patron de mes rêves et je suis parfois impatiente que la mode change.


Pourquoi aimes-tu coudre et créer? Qu'est-ce que ça t'apporte?

J'ai toujours aimé créer. Coudre et créer m'apporte du calme, un sentiment de bien-être et de liberté. Coudre mes vêtements me permet de me sentir bien dans mes vêtements et aussi en paix car j'ai le sentiment de moins participer à la fast-fashion.

Est-ce que tu as toujours voulu faire ça?

Non pas vraiment. J'ai toujours voulu participer à un monde meilleur et créer quelque chose d'inoubliable mais je ne pensais pas que ça passerait par le patronnage et la couture .


Qu'est-ce que tu préfères dans ton métier?

Ce que je préfère c'est la joie de mes élèves lorsqu'elles sont fières de leur création. J'adore les rencontrer et les aider à vivre ce rêve. C'est pour ça que j'adore les ateliers.


Est-ce que tu donnes des cours en présentiel ?

Oui dans la mercerie de Mamzelle Fil à Lens, dans l'association Réseau éthique dans la région Parisienne.


Comment as-tu rencontré Nathalie de Merci les abeilles? Et pourquoi tu recommandes son magasin autour de toi ?

J'ai rencontré Nathalie sur Instagram. Ce que j'aime c'est qu'elle partage les mêmes valeurs que moi sur l'éthique et l'écologie. C'est-à-dire un textile certifié GOTS (quand c'est possible) pour protéger les êtres humains. De plus comme moi elle fait son maximum pour limiter la consommation de matières plastiques vierges (produites exprès pour le textile en comparaison à celles recyclées). Du coup en achetant chez elle je lui fais confiance pour avoir déjà fait tout ce travail en amont pour moi et je suis sûre d'acheter des textiles de qualité, éthiques et écologiques. En plus je trouve qu'elle fait un vrai travail pour que tout ça reste abordable !


Est-ce que tu collabores avec d'autres marques ou magasins ?

Je travaille aussi avec Sandra de chez Mamzelle Fil à Lens. 


Si tu avais une baguette magique, ce serait quoi ton rêve pour le futur du patron de mes rêves ?

Mon rêve pour le patron de mes rêves serait que chaque personne puisse facilement avoir accès à un vêtement éthique, écologique et personnel. Cela passerait soit par créer le vêtement qu'elle a en tête elle-même soit pouvoir faire appel à une créatrice qui ferait le modèle. Tout ça dans le but de définitivement arrêter la fast-fashion et créer une mode à petite échelle. Car pour moi la petite échelle est la seule façon de vraiment savoir d'où vient le vêtement et comment il a été produit de la fibre à la couture finale.


Est-ce que tu vas commercialiser des patrons un jour ?

Oui et très bientôt j'espère.


Bonne chance Barbara! En attendant, vous pouvez la retrouver sur son compte instagram ici : https://www.instagram.com/lepatrondemesreves/