La Fashion Revolution Week: pour une mode éthique et durable

En tant que citoyen, mais encore plus en tant qu'entrepreneur, j'ai une responsabilité écologique et sociétale. C'est comme ça que je vois les choses personnellement. C'est pour cela que je m'engage pour une couture plus écologique. Mais je ne me contente pas de vendre des tissus bio dans mon magasin en Suisse. Je milite activement à de nombreux niveaux et m'engage par des actes concrets. Je plante un arbre à chaque commande, je sponsorise des ruches, je distribue des graines pour les abeilles, je milite pour le Zéro-Déchet, contre la 5G et aussi contre la Fast Fashion qui est selon moi un fléau. Et c'est justement contre ce phénomène absurde de la Fast Fashion qu'a été créée le Mouvement Fashion Revolution dont je veux vous parler aujourd'hui. 

Si vous avez déjà vu les hashtags #whomademyclothes ou #imadeyourclothes, alors vous avez déjà entendu parler de la Fashion Revolution.

La Fashion Revolution Week cette année, c'est du 19 au 25 avril 2021

Effondrement du Rana Plaza en 2013 au Bangladesh

La Fashion Revolution Week marque l’anniversaire de l’effondrement de l’usine Rana Plaza au Bangladesh, qui a tué 1 138 personnes et blessé bien d’autres le 24 avril 2013. On parle de 2 500 rescapés. Le monde découvrait alors, ou faisait semblant de découvrir les conditions de travail inhumaines des ouvriers et ouvrières du textile dans les pays du Tiers-Monde.

Le mouvement Fashion Revolution naissait alors, parce que le monde a besoin d’un changement radical dans la mode, à tous les niveaux: dans nos relations les uns avec les autres, avec nos vêtements, au sein des chaînes d’approvisionnement de la mode et avec le monde naturel. Fashion Revolution veut éveiller les consciences vers une mode plus verte, éthique, durable, écologique, et juste. 

Nous avons besoin de cette révolution pour notre propre prospérité et notre bien-être, ainsi que pour la santé de notre terre et de nos océans. Et cela commence déjà à se produire. Covid-19 a incité un nombre croissant de personnes à réévaluer ce qui a un sens dans leur vie. Nous avons commencé à réinventer les valeurs à la base d’un nouveau système de mode et à explorer de nouvelles relations avec nos vêtements.

Maintenant, nous avons besoin que les marques changent leurs relations les unes avec les autres, remplaçant la concurrence par la collaboration pour résoudre les principaux défis auxquels l’industrie est confrontée. Nous avons besoin d’un changement dans les relations entre les marques et les fournisseurs, afin que les droits des personnes et les droits de la nature détiennent davantage de pouvoir là où les décisions sont prises. Et nous avons besoin que les écologistes, les groupes de défense des droits de l’homme, l’industrie, les gouvernements, les syndicats et les citoyens travaillent ensemble pour garantir que les droits de l’homme et les droits de la nature soient traités à l’unisson.

FASHION REVOLUTION déclare ainsi : "L’exploitation humaine et la dégradation des écosystèmes que l’on constate tout autour de nous aujourd’hui sont le produit de siècles de colonialisme et d’exploitation mondialisée, découlant d’une vision du monde centrée sur l’Occident dans laquelle prospérité humaine et environnementale sont isolées et déconnectées l’une de l’autre."

travailleur de la fast fashion

Cette année, alors que nous célébrons le 8è anniversaire de cette tragédie, la Fashion Revolution Week se concentrera sur l’interdépendance des droits de l’homme et des droits de la nature. Leur campagne donnera de la visibilité à tous ces travailleurs anonymes qui travaillent dans l'ombre pour créer la mode et mettra en lumière des solutions innovantes.

Rejoignez la Fashion Revolution du 19 au 25 avril 2021!
La Fashion Revolution en France
La Fashion Revolution en Suisse
La Fashion Revolution en Belgique

Le Programme de la Fashion Revolution Week 2021

Le programme cette année est perturbé une nouvelle fois par la Covid et les restrictions sanitaires. Mais la Fashion Revolution Week 2021 verra de beaux événements en ligne, avec des webinaires et des conférences très intéressantes. Pour ma part, je vais suivre avec grande attention le webinaire "#whatsinmyclothes: Traçabilité des Matières lin et coton" qui aura lieu jeudi 22 avril à 10h sur la Page Facebook de Fashion revolution France. Mais à chacun de trouver la conférence qui l'intéresse afin de mieux comprendre tous les enjeux derrière les tissus et la fabrication de nos vêtements. 

Voici le programme pour la France

programme de la Fashion revolution Week


Vous trouverez le programme de la Fashion revolution Week de chaque pays sur le site de fashion revolution ou sur les réseaux sociaux. 

Le pouvoir du hashtag #whomademyclothes

Who made my clothes

Lorsque nous demandons aux marques #WhoMadeMyClothes, nous ne nous interrogeons pas uniquement sur le pays figurant sur l'étiquette des vêtements. 

Nous voulons en savoir beaucoup plus, notamment:

  • Quelles politiques avez-vous mises en place pour vous assurer que les femmes travaillant dans votre chaîne d'approvisionnement ne subissent pas de harcèlement verbal, physique et sexuel?
  • Réalisez-vous des audits indépendants sur chaque usine dont vous vous approvisionnez? Assurez-vous une formation obligatoire en matière d'incendie et de sécurité pour les personnes qui fabriquent vos vêtements?
  • Savez-vous combien de travailleurs de votre chaîne d'approvisionnement gagnent un salaire vital, tel que défini par la coalition Global Living Wage? Comment travaillez-vous pour que tous les travailleurs de votre chaîne d'approvisionnement puissent exercer leur droit d'adhérer à un syndicat
  • Publiez-vous vos listes de fournisseurs de 2ème et 3ème rang pour vous aider à effectuer une diligence raisonnable en matière de travail forcé plus bas dans la chaîne d'approvisionnement?

Plus vous demandez d'informations, plus les marques sont poussées à faire mieux. Certaines marques peuvent vous dire où vos vêtements ont été fabriqués, mais pas qui les a fabriqués. Certains vous orienteront vers leur politique de responsabilité sociale d'entreprise. Seuls quelques pionniers montreront qu'ils font de la mode d'une manière qui autonomise vraiment les travailleurs.

Une Fashion revolution est nécessaire. Nous ne pouvons pas continuer à extraire les ressources d’un monde naturel déjà stressé, à polluer nos terres et nos océans, à ne pas atteindre les objectifs de changement climatique et à rejeter nos déchets sur les épaules de pays que nous avons culturellement appauvris. Nous ne pouvons pas non plus continuer à permettre aux grandes entreprises de faire des profits alors que les travailleurs de la chaîne d’approvisionnement luttent pour vivre dans la dignité.


Comment agir à votre niveau?

En tant que simple citoyen, on se sent parfois désemparé et sans pouvoir. Et pourtant! A votre niveau pourtant, vous avez un pouvoir immense! Vous pouvez militer activement pour une mode plus éthique et plus durable, qui passe par des tissus plus respectueux de la nature et des hommes, mais aussi et surtout par de meilleures conditions pour les travailleurs. Vous avez une voix que vous pouvez faire entendre, contrairement à ces travailleurs pauvres dont 98 % n'arrivent même pas à subvenir à leurs propres besoins. Que vous souteniez la Fashion Revolution pour des raisons écologiques ou pour les droits humains, peu importe. Ce sont les deux faces d'une même médaille et toutes les deux ont besoin de vous et de votre voix sur les réseaux sociaux. 

hashtag revolt

Utilisez les hashtags pour dénoncer la Fast Fashion ! Détournez les hashtags des grands noms de la mode pour les mettre face à leurs propres responsabilités ! 

Voici des actions simples que vous pouvez faire pour soutenir le mouvement: 

  • Changez vos habitudes de consommation

  • Sensibilisez vos amis ou votre famille

  • Utilisez vos fenêtres !
    Téléchargez les affiches Fashion Revolution ou créez les vôtres, et affichez les à la vue de tous. Puis photographiez les et partagez-les sur les réseaux sociaux en tagguant @fash_rev_france afin qu'ils puissent amplifier votre post. 

  • Utilisez des visuels avec les slogans #whomademyclothes #whomademyfabric et #whatsinmyclothes
    ça peut être une simple feuille A4 que vous tenez à la main, ou des créations de votre cru si vous avez la fibre artistique. A vous de vous montret imaginatif, et de partager sur les réseaux sociaux avec les bons hashtags pour faire le maximum de bruit. 

  • Détournez les hashtags des grands noms de la mode!
    Fashion revolution USA a communiqué cette liste, mais à vous de l'adapter: 
    #Zfgirl
    #HM
  • Interpellez directement les marques sur les réseaux sociaux ou envoyez leur des e-mails! Mettez les face à leurs responsabilités. Montrez leur que les consommateurs ne veulent plus de leur mode jetable et nuisible.

  • Télécharger les kits d'action de Fashion revolution sur leur site. Il y a de nombreuses ressources sur le site, alors profitez-en. Cela vous guidera et vous donnera des pistes concrètes. 

  • Faites un don à Fashion Revolution France. Devenez membre dans votre pays ou verser une cotisation libre pour soutenir financièrement le mouvement. 

  • Engagez-vous dans le mouvement en rejoignant les équipes locales du mouvement


Et à mon niveau, en tant que magasin de tissus, qu'est-ce que je fais concrètement?

J'essaie d'agir tous les jours pour promouvoir les fibres naturelles et les tissus bio et principalement le label GOTS qui est le plus exigeant au niveau des tissus biologiques. Je vends encore du tissu oeko-tex car tout le monde n'a pas les moyens d'acheter du GOTS, mais j'éduque mes clientes et espère les attirer progressivement vers le bio. 

Voici mes actions personnelles, en tant qu'entrepreneur:

  • Je relaie les opérations de la Fashion Revolution Week!
  • Je demande les certificats des labels à mes fournisseurs
  • J'informe sur les labels existant pour les tissus
  • J'achète des tissus fabriqués en Europe
  • Je boycotte les matières synthétiques ou faussement écologiques comme le bambou
  • Je boycotte les tissus sans labels
  • Je ne pousse pas à la consommation
  • Je pratique des prix justes et ne casse pas les prix
  • Je vends ou donne mes chutes pour limiter le gaspillage
  • Je fais découvrir des fibres naturelles comme le chanvre à mes clientes
  • Je milite pour l'écologie à plein de niveaux différents
  • Je réduis ma propre consommation de vêtements et chaussures et n'achète quasiment rien
  • Je fais découvrir des marques ou des créatrices proposant une mode éthique et durable
  • Si j'achète quelque chose pour moi, je choisis une marque éco-responsable
  • J'encourage les gens à coudre avec des tissus plus respectueux ou à pratiquer l'upcycling

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés