Que signifie réellement l'appellation tissu bio éthique ?

La surconsommation de vêtements en matières synthétiques et de mauvaise qualité est de plus en plus décriée. Polluant, parfois dangereux pour l'équilibre de notre peau et peu respectueux des droits des travailleurs, le marché du textile synthétique n'a plus le vent en poupe. Aujourd'hui, les matières nobles comme le coton, le lin ou bien encore le chanvre font leur retour en force dans nos magasins de vente et nos merceries.

Mais comment s'y retrouver devant les nombreuses appellations ? Qu'est-ce que le tissu bio ? Un tissu éthique est-il forcément bio ? Certaines enseignes jouent sur ce flou général concernant la composition du tissu et sa provenance. Pour éviter ce type de dérives trompeuses pour le consommateur, il est quelquefois préférable de demander conseil auprès des commerçants locaux et des merceries. De plus, plusieurs certifications reconnues au niveau international permettent d'identifier les tissus réellement bio de ceux faussement bio ne comprenant qu'une minorité de fibres naturelles. Nous vous présentons de suite lesquels.

Qu'y a t-il derrière l'appellation tissu bio éthique ?-1

Quels sont les critères pour qualifier un tissu de biologique ?

Le bio a le vent en poupe ces dernières années. Cela n'a pas échappé au monde du prêt-à -porter qui souhaite redorer son blason auprès de sa clientèle. En effet, la commercialisation de vêtements et de linges de maison en fibres synthétiques a mauvaise presse ces derniers temps lorsque le monde entier peut dorénavant constater les dégâts que cause la pétrochimie sur l'environnement. Perçues autrefois comme innovantes, les matières synthétiques ont subi depuis de nombreux scandales concernant les conditions de travail de ceux les produisant ainsi que les possibles risques d'allergies plus ou moins sévères sur la peau.

Dès lors, aujourd'hui les matières comme le coton, le lin ou bien encore le chanvre sont perçues comme plus respectueuses de l'environnement et de l'équilibre fragile de notre épiderme. Mais est-ce que la simple composition en 100 % coton par exemple suffit-elle à vous garantir l'utilisation d'un tissu bio ? Non, cela n'est pas si simple. Si l'on reprend l'exemple du tissu en coton, celui-ci provient effectivement de fibres naturelles. Cependant, certaines cultures de cotons utilisent des pesticides ou autres produits chimiques pour réduire le risque de maladies et de parasites sur la plante. De plus, certaines fibres après récolte subissent d'autres traitements chimiques pour leur conservation ou pour leur conférer d'autres propriétés lors de la confection du tissu.

Par conséquent, un tee-shirt en 100 % coton n'est pas forcément un tee-shirt composé de tissu biologique. Il sera nécessaire de vérifier sur l'étiquette du produit si ce tee-shirt est composé de fibres de coton biologique.

De plus, une autre dérive consiste à mettre en avant l'argument marketing que tel vêtement ou tel linge de maison contient du coton biologique. Là encore, le risque est que le produit ne contienne qu'une partie de fibres naturelles biologiques. Attention donc au mélange de textiles qui sont souvent trompeurs quant à leur réelle composition.

Que représente la mode éthique ?

La mode éthique revêt plusieurs facettes. Il n'y a donc pas une liste limitative de critères pour qu'un tissu soit qualifié d'éthique. De plus, il ne faut pas confondre tissu éthique et biologique. En effet, idéalement un tissu éthique est également un tissu biologique. Cependant, la mode éthique peut comprendre également l'utilisation ou la réutilisation de fibres synthétiques.

Pour ne plus vous y perdre entre tissu bio et tissu éthique, vous pouvez garder à l'esprit qu'un tissu éthique peut correspondre à  :

  • un tissu en fibres naturelles qui peut avoir fait l'objet d'un traitement chimique;
  • un tissu en fibres naturelles biologiques;
  • un tissu en fibres recyclées;
  • un tissu en fibres recomposées autrement connu sous l'appellation de "tissu upcyclé";
  • un tissu qui n'est pas d'origine animale;
  • un tissu en fibres chimiques.

La mode éthique englobe donc une plus large catégorie de textiles. Afin d'affiner quelque peu les critères de la mode éthique, il est important de se rappeler les objectifs à atteindre en optant pour un tissu éthique. Le choix de s'orienter vers un tissu éthique est avant tout un choix pour militer en faveur de l'environnement et des droits de l'homme.

En effet, l'industrie de la mode est souvent associée à d'importantes dérives concernant le respect des travailleurs, notamment dans les pays asiatiques. Salaires indécents et conditions de travail rudes sont souvent la solution pour proposer des prix toujours plus bas de la part de certains grossistes de tissus et grandes marques de prêt-à -porter. Il n'est pas nécessaire non plus de s'attarder sur la piètre qualité de la plupart des vêtements synthétiques à petits prix.

Pour devenir acteur d'une évolution positive concernant le marché du tissu en général, vous pouvez dès lors opter pour une consommation éthique permettant de privilégier des tissus non polluants pour l'environnement.

La mode éthique comprend également le réemploi de textiles synthétiques dans une démarche de zéro déchet. L'objectif principal est donc de sensibiliser le plus grand nombre de personnes sur la nécessité de produire de nouveaux tissus avec des matières biologiques et biodégradables et de donner une seconde vie à nos textiles synthétiques.

Qu'y a t-il derrière l'appellation tissu bio éthique ?-2

Quels sont les principaux labels de mode éthique ?

Il peut s'avérer très compliqué pour n'importe quel consommateur de s'assurer qu'un tissu est éthique. En effet, le caractère éthique d'un tissu ne pourra se définir uniquement de par sa composition. Mais alors, comment s'assurer qu'un tee-shirt que l'on souhaite acheter ne participe pas à la pollution de notre chère mère Nature ? Comment vérifier les bonnes conditions de travail dans certains pays producteurs de tissus ?

Face à une demande croissante chez les consommateurs de reprendre en main leur mode de consommation, de nombreux labels et certifications ont été créés pour reconnaître facilement les tissus éthiques.

Parmi les labels les plus sérieux concernant leur cahier des charges, le label GOTS (Global Organic Textile Standard) et le label Oeko-Tex font l'objet d'une reconnaissance au niveau international.

Concernant le label Oeko-Tex, une distinction s'impose entre le logo Oeko-Tex 100 et le logo Made In Green by Oeko-Tex. En effet, pour une totale transparence sur le type de tissu que vous souhaitez acheter sachez que la certification Oeko-Tex 100 a pour objectif de vous garantir que le textile ne contient pas une liste de 100 produits chimiques possiblement nocifs pour notre santé et l'environnement.

La certification Made In Green by Oeko-Tex permet quant à elle de vous informer que le textile a été fabriqué en respectant l'environnement et des conditions de travail éthiques.

Biologique et éthique : le combo gagnant pour ses tissus ?

Un tee-shirt en coton bio n'a pas forcément été conçu dans une démarche éthique. A contrario, un tee-shirt conçu à partir d'un tissu éthique n'est pas forcément composé de fibres naturelles biologiques.

Par conséquent, l'idéal pour notre peau, pour la nature et pour les travailleurs dans le textile nous permettant de nous vêtir est de privilégier un tissu à la fois bio et éthique.

Nous vous recommandons ces autres pages :