Tout savoir sur le label de tissu bio GOTS

Le label de tissu bio GOTS a été créé en 2005 à l'initiative de producteurs, de fabricants et de distributeurs de tissus. Il comprend des exigences biologiques, environnementales et sociales, depuis la culture de la matière première jusqu'à la mise en vente du produit final. 

Les labels et la certification bio pour les tissus sont la garantie d'acheter un vêtement en coton, en lin ou en chanvre certifié bio, fabriqué sans produits chimiques, respectueux de l'éthique et de la chaîne d'approvisionnement. Le label de tissu bio GOTS (Global Organic Textile Standard) est donc la référence mondiale en matière de fibres écologiques employées dans la fabrication des textiles.

Qu'est-ce que le label de tissus bio GOTS ?-1

Quelles sont les fibres naturelles concernées par le label GOTS ?

Seules les fibres naturelles sont exigibles au label GOTS. Le cuir n'est, quant à lui, pas concerné par celui-ci. Lors de la mise en place de cette certification, les participants ont défini des critères bien précis, que chaque entreprise, candidate à l'obtention du label GOTS, s'engage à respecter. Le but de ces exigences est de garantir le suivi d'actions écologiques fidèles au label GOTS, depuis la création de la semence jusqu'à l'emballage et l'étiquetage du produit fini. 

On trouve ainsi, dans les préconisations du label GOTS, les textiles composés de fibres naturelles (coton, chanvre, lin, bambou), de laine et de soie. Les tissus fabriqués à partir de ces matières premières peuvent donc être utilisés pour :

  • la confection de vêtements ;
  • la fabrication de tissus d'ameublement et de linge de maison ; 
  • les créations réalisées à base de ces tissus.

Tous les produits mentionnant " composé de fibres biologiques " doivent intégrer au minimum 70 % de fibres biologiques certifiées. 

Quelles sont les exigences du label bio GOTS ?

Les exigences du label GOTS s'appliquent à l'ensemble de la chaîne de production, qui est composée de :

  • la culture ; 
  • la transformation ;
  • l'emballage ; 
  • la distribution ; 
  • la vente au consommateur final. 

Des inspecteurs d'organismes agréés par la direction opérationnelle du GOTS se déplacent sur chaque site de la filière textile bio. Ils procèdent aux vérifications de l'intégrité de chaque maillon de cette chaîne et remettent ensuite la certification écologique et biologique, si les exigences sont respectées. 

Cette certification garantit le respect de la chaîne selon 3 niveaux d'exigences du label GOTS qui sont : 

  • biologiques ;
  • environnementaux ; 
  • sociaux. 

Autrement dit, un producteur de coton, tout comme un distributeur ou un vendeur, doit respecter ces 3 niveaux pour être certifié GOTS.

Les exigences biologiques du GOTS

Les fibres naturelles (coton, lin, chanvre, bambou) utilisées dans la composition des vêtements doivent être certifiées bio selon les normes nationales, européennes ou internationales (par exemple CEE 834/2007 pour une norme européenne). Il est à noter que, dans le cas d'une conversion de culture de fibres naturelles en production bio, la fibre concernée doit être éligible à la certification GOTS.

Dernier point, un vêtement bio qui possède un étiquetage portant la mention GOTS biologique doit être composé au minimum de 95 % de fibres naturelles biologiques certifiées. Cette composition est ramenée à 70 % de fibres bio certifiées pour une étiquette indiquant " composé de fibres naturelles ". C'est donc ici que l'on comprend l'enjeu de ce label GOTS, attribué après un long travail de vérification de la production, de la fabrication et de la distribution. 

Les exigences environnementales du label GOTS

Elles sont très restrictives, et surtout fortement encadrées, par une vérification poussée de l'ensemble de la chaîne textile bio (notamment dans la culture du coton qui est l'industrie textile la plus gourmande et la plus polluante au monde, par un énorme besoin en eau et produits chimiques). Ainsi, le label GOTS possède 10 exigences environnementales.

  1. Toutes les fibres naturelles biologiques doivent être produites, transformées et conservées dans un lieu de stockage différent des fibres naturelles classiques.
  2. Les produits chimiques employés, comme les colorants et les produits de stabilisation des couleurs, doivent être en adéquation avec un cahier des charges qui précise les termes de leur toxicité et de leur biodégradabilité, transformation et élimination.
  3. Les produits chimiques à base de métaux lourds, d'OGM, de solvants et de formaldéhyde sont strictement interdits.
  4. Le chlore est interdit et est remplacé par des solutions blanchissantes à base d'oxygène.
  5. Les colorants reconnus pour leur risque carcinogène sont bannis d'utilisation.
  6. Les impressions réalisées sur ces tissus ne peuvent se faire à partir de PVC et phtalates ou solvants dits aromatiques.
  7. La gestion des déchets et des rejets doit être mise en place par une politique économe et adaptée à la filière bio.
  8. La consommation d'eau, l'emploi de produits chimiques autorisés et le traitement des eaux usées doivent faire l'objet de relevés sur leur utilisation. Ce traitement de ces eaux doit être réalisé dans un centre de traitement agréé.
  9. Le PVC, le chrome et le nickel ne peuvent être employés dans les produits textiles.
  10. Les emballages ne contiennent aucun composant nocif comme le PVC, et les papiers ainsi que les cartons doivent être recyclables ou certifiés FSC ou PEF.

Des exigences concernant la résistance de ces fibres à la décoloration, au lavage, au rétrécissement et à la transpiration humaine, sont également imposées par le label GOTS.

Les exigences internationales en matière sociale du label GOTS

Le label GOTS est leader en matière d'avancées sociales internationales. Il s'appuie sur le commerce équitable global, qui a défini la prise en compte du facteur humain dans la production et la transformation de produits biologiques. Ainsi, on retrouve l'éviction du travail des enfants en bas âge et d'autres critères qui participent à l'encadrement des conditions de travail des ouvriers du textile. 

Ces normes sont fixées par l'OIT (Organisation Internationale du Travail) qui incluent :

  • des minima sociaux imposés aux propriétaires d'exploitation et des usines de transformation ; 
  • des horaires de travail encadrés avec jour de repos obligatoire et nombre d'heures journalières limitées ; 
  • l'abolition du travail forcé ; 
  • l'interdiction d'un traitement brutal et inhumain ;
  • l'ouverture à la négociation syndicale pour le comte des ouvriers et des employés ; 
  • la protection des salaires ; 
  • l'absence de discrimination raciale ;
  • la mise en place de conventions de travail et de licenciement.

Qu'est-ce que le label de tissus bio GOTS ?-2

La qualité des produits : labels et certification des organismes de contrôle

Les produits textiles font l'objet d'une reconnaissance nationale, européenne et internationale dans le pays de vente. Ainsi, chaque entreprise candidate au label GOTS est inspectée par des organismes indépendants certifiés GOTS, accrédités pour contrôler un type de fibre particulière ou un produit défini.

Pour garantir ces inspections, chaque organisme certificateur doit être agréé soit par :

  • l'ISO 65/17065 qui certifie les compétences et l'impartialité de l'organisme ; 
  • l'IFOAM (International Federation of Organic Agriculture Movements);
  • le NOP (National Organic Program) qui est le service de contrôle américain dont Ecocert est partenaire en Europe.

C'est alors que ces organismes reçoivent l'accréditation GOTS, selon les règles de la procédure et les exigences qui leur sont imposées, et qu'ils peuvent, à leur tour, vérifier les entreprises de la filière bio.

Nous vous recommandons ces autres pages :